Troubles cliniques associés au vieillissement de la colonne vertébrale

1Dr Edward P Abraham, M.D., FRCSC, 2Dr Hamilton Hall, M.D., FRCSC,

1Professeur agrégé de chirurgie, département d’orthopédie, Dalhousie University Medical School, Saint John Campus, Saint John (N.-B.), Spine Centre Horizon Health Network.2Professeur, département de chirurgie université de Toronto; Directeur général, Canadian Spine Society, Toronto (Ontario).

OUTILS CLINIQUES

Résumé : Malgré la légère augmentation du nombre de cas d'infections, de tumeurs malignes et de maladies généralisées touchant la colonne vertébrale au cours du vieillissement, environ 90 % des douleurs dorsales des personnes âgées sont d'origine mécanique, comme c'est le cas pour les patients plus jeunes. Cet article discute des problèmes les plus courants : claudication neurogène, discopathie dégénérative, spondylolisthésis dégénératif, hernie discale, déformation de la colonne vertébrale et fractures tassement ostéoporotiques. Le traitement est à la fois chirurgical et non chirurgical et les décisions concernant le choix du traitement et le moment opportun pour orienter le patient dépendent de l'âge et de la capacité fonctionnelle du patient, ainsi que du trouble précis dont il est atteint.
Mots clés : claudication neurogène, discopathie dégénérative, spondylolisthésis dégénératif, hernie discale, déformation de la colonne vertébrale, fractures tassement ostéoporotiques, imagerie.

Le diagnostic de claudication neurogène repose sur des antécédents de douleur intermittente dominante dans la jambe se manifestant au cours d'une activité physique (habituellement la marche) et qui est soulagée par la flexion (d'ordinaire, la position assise). L'examen physique du patient, lorsque ce dernier est au repos, est souvent normal.
Une douleur dorsale d'origine mécanique associée à une dégénérescence discale n'est que rarement une indication pour une intervention chirurgicale. Elle peut généralement être traitée de façon adéquate par une approche globale incluant une éducation, une modification des activités, un conditionnement physique général et des exercices choisis précisément en fonction des positions et des mouvements qui déclenchent la douleur.
Une hernie discale entraînant une sciatique aiguë est rare chez les personnes âgées et le diagnostic doit se poser avec précaution. La douleur véritablement radiculaire est constante et est dominante dans la jambe. Une douleur projetée et intermittente dans la jambe accompagne souvent la douleur dominante dans le dos et ne doit pas être traitée comme une sciatique.
L'opération chirurgicale du rachis est un enjeu de taille pour la personne âgée. La décision d'opérer doit se prendre après une consultation poussée, qui met l'accent sur la convalescence prolongée et qui évalue les avantages potentiels par rapport aux risques inévitables d'une telle opération, notamment un risque pour la vie du patient.
Les fractures tassement ostéoporotiques des corps vertébraux surviennent souvent sans antécédent connu de traumatisme. La douleur est soudaine et touche souvent les régions thoracique ou lombaire supérieure; elle est intensifiée par le mouvement (notamment la flexion vers l'avant) et s'atténue en position couchée, sans disparaître complètement. La phase aiguë peut durer plusieurs semaines, mais la douleur s'atténue habituellement sans traitement spécifique. Avec le temps, des fractures tassement multiples provoqueront une cyphose rachidienne.
La douleur dorsale d'une personne âgée doit être traitée avec un minimum de médicaments. Une douleur mécanique peut habituellement être maîtrisée par des mesures mécaniques adaptées et un traitement analgésique supplémentaire n'est pas nécessaire. Le recours à des traitements médicamenteux contre la douleur en première intention n'est pas conseillé; si des médicaments sont utilisés, ils doivent se limiter aux préparations non narcotiques. Les opioïdes ne doivent pas être utilisés, sauf potentiellement en cas de sciatique aiguë ou en présence de fractures tassement vertébrales récentes.
Veuillez vous abonner pour accéder à l’article complet pour lequel ces outils ont été conçus. L’abonnement ne coûte que 20 $ US par an et vous permettra d’accéder à tout le contenu de qualité de www.healthplexus.net ― un portail éducatif qui héberge 1 000 évaluations cliniques, études de cas, supports visuels éducatifs et bien plus encore ―, et de l’application mobile.
Cet article a été publié dans le cadre de Prise en charge de la santé de votre patient âgé : thérapies qui pourraient aider à améliorer la qualité de vie ressource FMC. Ce document a reçu un appui dans le cadre d’une subvention pédagogique de Medtronic Canada Ltée.