Améliorer la qualité de vie des patients âgés : dernières nouveautés

Michael Gordon, M.D., M. Sc., FRCPC, consultant en gériatrie, soins palliatifs, Baycrest Geriatric Health Care System; professeur de médecine, université de Toronto, Toronto (Ontario).

Les technologies médicales actuelles qui apparaissent chaque année doivent être examinées en tenant compte de l'impératif démographique, à savoir la réalité du vieillissement toujours plus grand d'une population qui souhaite rester active et engagée au sein de sa collectivité, à un âge bien plus avancé que celui des générations précédentes. Lorsque l'accent porte sur l'utilisation des avancées médicales pour améliorer la qualité de vie de cette population, de nouvelles possibilités prometteuses s'ouvrent à la communauté du troisième âge actuelle, voire future.

Dans ce supplément pédagogique spécial, le premier article écrit par le Dr Alfonso Fasano met l'accent sur la prévalence de l'hydrocéphalie à pression normale (HPN), qui touche les populations vieillissantes, mais qui reste sous-diagnostiquée et sous-traitée. L'article souligne que l'HPN est l'un des rares troubles neurologiques chroniques réversibles à l'origine d'une démence. Les essais récents portant sur la dérivation chirurgicale ont permis d'obtenir une amélioration voire la disparition des symptômes des patients. Il est donc important de diagnostiquer ce trouble. Le Dr Fasano préconise une meilleure sensibilisation des médecins, qui pourrait à son tour conduire à un diagnostic et à un traitement précoces des patients, ce qui améliorerait les résultats pour certains patients âgés.

Dans son deuxième article portant sur la stimulation cérébrale profonde (SCP), le Dr Fasano parle des avancées prometteuses des technologies de neuromodulation qui ont fourni aux médecins des avancées dans les domaines du ciblage, de la programmation et de la prise en charge d'un certain nombre de troubles pour lesquels les options thérapeutiques étaient jusqu'ici limitées. Il explique également que le perfectionnement des procédures a permis de mieux cibler la sélection des patients. D'autres études portant sur cette procédure devraient permettre d'améliorer les critères de sélection du patient et de permettre donc de soulager les symptômes des patients actuels et futurs grâce à cette thérapie passionnante et à la pointe de la technologie.

L'article du Dr Philip Chan analyse l'utilisation prépondérante des opioïdes pour soulager la douleur chronique. Cette utilisation a pris des proportions quasi épidémiques en Amérique du Nord, entraînant des détournements et des abus. Il propose une autre option thérapeutique : le recours à la stimulation médullaire. Le Dr Chan défend un modèle progressif de prise en charge de la douleur et souligne la nécessité d'utiliser une approche multidisciplinaire pour le traitement de la douleur chronique.

L'article du Dr Allan Ho réexamine le problème constant de la perte auditive des patients âgés. Il offre un aperçu sur la façon dont les avancées technologiques des appareils auditifs peuvent améliorer de façon efficace la qualité de vie des patients qui avaient obtenu une amélioration limitée avec des dispositifs auditifs classiques. Le Dr Ho explique comment il est possible de reconnaître les patients qui pourraient bénéficier des dispositifs auditifs à ancrage osseux. Ces patients, qui n'ont pas forcément trouvé de solution efficace au cours des dernières décennies, peuvent maintenant bénéficier d'une meilleure audition.

Le Dr Dean Elterman discute de l'utilisation de la neuromodulation sacrée (NMS) comme traitement innovant de la vessie hyperactive et de l'incontinence fécale, après l'échec de traitements plus classiques. La NMS est une technique autorisée par Santé Canada comme traitement de troubles urinaires et intestinaux. Cette utilisation de la NMS est plus récente que l'utilisation pour le traitement de la vessie hyperactive. Plusieurs études à grande échelle ont montré de façon systématique que cette thérapie entraînait une nette amélioration des symptômes des patients. Les deux troubles peuvent s'avérer débilitants et peuvent fortement entraver la qualité de vie du patient âgé. Le Dr Elterman note que la technologie de NMS a permis de considérablement soulager les symptômes de nombreux patients.

Les Drs Edward P. Abraham et Hamilton Hall passent soigneusement en revue la question de la dégénérescence de la colonne vertébrale et la façon de diagnostiquer et de traiter au mieux les troubles divers et variés qui peuvent toucher le patient âgé et nuire à sa qualité de vie. Ils mettent l'accent sur le fait que de nos jours, les patients âgés — même octogénaires ou nonagénaires — souhaitent vraiment rester actifs et engagés au sein de leur collectivité. Ils prônent des diagnostics approfondis et une approche multidisciplinaire pour aider les personnes atteintes d'une dégénérescence de la colonne vertébrale, ainsi qu'un counseling préopératoire minutieux (portant notamment sur l'activité physique, le régime alimentaire et la prise en charge des troubles associés) si l'intervention chirurgicale s'avère nécessaire. Leur approche est une approche globale du patient qui tire profit des meilleurs modèles innovants de prise en charge du patient.

Les auteurs, dont les travaux rigoureux figurent dans ce supplément pédagogique, sont des experts dans leurs domaines. Ils incorporent tous le meilleur des avancées technologiques médicales pour œuvrer en faveur de soins médicaux exceptionnels. Avec une approche consistant à faire appel aux percées médicales les plus innovantes pour façonner leurs recherches et leur pratique clinique, ce groupe de spécialistes ouvre la voie pour offrir des soins médicaux exceptionnels à notre population vieillissante.

Cet article a été publié dans le cadre de Prise en charge de la santé de votre patient âgé : thérapies qui pourraient aider à améliorer la qualité de vie ressource FMC. Ce document a reçu un appui dans le cadre d’une subvention pédagogique de Medtronic Canada Ltée.